Le principe de fonctionnement de l’e-joint

Le principe de fonctionnement de l’e-joint est assez similaire à celui de n’importe quelle cigarette électronique. La plus grande révolution se trouve surtout dans la composition des solutions liquides utilisée, et dans la présentation générale du produit.

L’e-joint du point de vue technique

Techniquement, une solution liquide est chauffée grâce à une résistance, et se vaporise à environ 50°C. Voilà l’une des grandes différences entre la vraie cigarette et l’e-joint, le fumeur de l’e-joint inhale de la vapeur et non de la fumée. Du point de vue santé, c’est déjà un très grand pas puisque le fait d’aspirer de la fumée est déjà nocif en soi, puisque celle-ci contient du goudron, du monoxyde de carbone ou d’autres substances qui peuvent être cancérigènes, sans parler du fait que le système respiratoire puisse être brûlé par la fumée elle-même. La vapeur dégagée par l’e-joint est celle de l’eau, à laquelle s’ajoutent des arômes et d’autres substances.
Habituellement, l’e-liquide est composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d’eau, d’alcool, d’arômes et de nicotine. La société E-Njoint produit aussi un e-liquide de ce type, mais se différencie surtout avec un produit qui ne contient ni nicotine, ni aucune autre substance jugée nocive.

L’e-joint du point de vue design

La société E-Njoint a aussi révolutionné le monde de la cigarette électronique par un nouveau design, un détail jusqu’ici un peu délaissé par les autres fabricants. Les anciens produits avaient des formes variées, mais seul celui de l’E-Njoint ressemble réellement à une vraie cigarette, avec une lumière qui s’allume au bout lors de l’inhalation. En plus, vous avez la possibilité de personnaliser au maximum votre petit bijou, abandonnant le blanc traditionnel pour un revêtement plus coloré.